twitter instagram linkedin

EN | FR

RÉVOLUTION À BASELWORLD, RAPTOR2 LA VITRINE INTELLIGENTE

par JOEL GRANDJEAN Rédacteur en Chef de Watchonista

Sans que personne ne s’en aperçoive, la deuxième génération des Raptor de la maison Dietlin, des vitrines présentes sur le stand Hublot à Baselworld, inauguraient une nouvelle ère dans l’art d’exposer. 

De ses vitrines, les maisons horlogères ne peuvent plus se passer! Xavier Dietlin est partout, également avant que n’ouvrent les portes des grandes manifestations horlogères du monde, puisqu’il se doit d’installer, de sécuriser et de faire fonctionner ses petites merveilles. Cet ancien sportif professionnel qui vous colle un sourire jusqu’aux oreilles lorsque vous le croisez, s’est fait dans le secteur en moins de 10 ans une réputation à nulle autre pareille: avec lui et sa société familiale née en 1954, qui disposait déjà d’une bonne presse dans les milieux de la construction, les simples vitrines où s’exposaient les garde-temps les plus précieux, objet incontournable d’un luxe qui se doit de se montrer sous son meilleur jour, sont devenues le maillon manquant de l’environnement produit. Aujourd’hui, à Baselworld 2015, leur nouvelle génération, ouvre l’ère prometteuse des vitrines intelligentes.

La notoriété grâce à une vitrine sans vitres.

Finalement, tout est affaire de créativité. L’entreprise Dietlin n’en manque pas. Ceux qui le savent, et la marque Hublot en fait partie, n’attendent pas d’être prospectées. Ce sont eux qui prennent les devants et qui, à intervalles réguliers, s’invitent dans les ateliers, posent des questions et finalement, découvrent les incroyables pistes sur lesquelles Xavier Dietlin travaille et innove. A jeter ainsi régulièrement un œil dans ses tiroirs créatifs, ils deviennent les premiers à concrétiser des produits jusque-là impensables, entre visions holographiques, effets spéciaux et autres inventions brevetées. En effet, lorsqu’il reprend à 22 ans la société paternelle, connue pour avoir notamment participé à l'édification du Musée Olympique en 1991, il lui fait opérer un virage à 180 degrés qui l’amène directement aux seuils de marques horlogères suisses.

Parmi les modèles qui lui apportèrent la notoriété et le remplissage heureux de ses carnets de commandes, il y a la fameuse Raptor lancée en 2015. Qui peut encore ignorer ce modèle qui, en plus de jouer à la perfection son rôle de faire valoir de montres d’exception, est devenu une construction à part entière?

Démunie de ses vitres – généralement les vitrines ont toutes des vitres – la Raptor laisse l’objet à portée de la main, accessible en apparence. Puis, lorsque vous approchez la main, la montre s’efface en un éclair, allant rejoindre l’espace sécurisé du socle sur lequel elle était posée. Après un temps dont la durée reste programmable, la montre ressort de sa cachette pour se livrer à nouveaux aux regards des visiteurs. Cette animation inédite permet, et c’est l’un des enjeux primordiaux des marques habituées à côtoyer leurs concurrents lors des salons ou dans les étals des magasins, de se distinguer. De disposer aussi d’une arme fatale de séduction, un meuble qui à lui seul attire le public.

Raptor II, l'évolution logique, l'art 2.0 de s'exposer.

La nouvelle génération des Raptor va encore plus loin. Bourrée d’électronique utile, la Raptor II s’est dotée d’écrans latéraux qui prolongent le mouvement de retrait de la montre, lorsqu’une main indélicate ou joueuse s’en approche et la fait disparaître.

Dans ses entrailles, au travers d’un mini film d’animation qui peut, selon le talent de son réalisateur, être gorgé de magie, le passant est invité à découvrir ce que devient la montre soustraite aux regards: ici elle se balade en film sur fond d’environnement en phase avec ses autres outils communicationnels, les visuels publicitaires ou les catalogues, là elle se meut, désirable et bien emballée, telle le personnage principal d’une série d’images féériques.

Avec la Raptor II, le fameux temps mort durant lequel le visiteur qui avait tenté de saisir le garde-temps devait attendre qu’il ne ressorte, s’est transformé en moment délicieusement ludique. Ce que le spectateur ne sait pas, c’est que cette vitrine high tech est aussi devenue un acteur du renseignement statistique, grâce à ses deux systèmes: IR Motion Capture et R2D2, tracker de visiteurs. Ainsi la vitrine peut déterminer dans un rayon qui peut atteindre les 10 mètres, outre l’angle de vision, le temps que chacun a passé à regarder les montres.

Autrement dit, et les couloirs de Baselworld n’étaient pas forcément déterminants même s’ils eurent l’honneur de servir de terrain d’entraînement, la Raptor II transmet à celui qui l’a installée de précieuses informations.

Des données qui, si elles ne véhiculent évidemment pas les visages ou les adresses des visiteurs, permettent de déterminer sur un échantillon représentatif si l’endroit où elle a été posée était avantageux, si l’animation proposée a plu et surtout, si le client potentiel captif s’est laissé embarquer dans l’aventure. La vitrine intelligente est donc bien née.

Technique

IR Motion Capture:

Ce système de détection IR (infra-rouge) sait reconnaître des gestes (balayage main gauche-droite) et exécute alors un programme spécifique (défilement des collections comme sur un iPad). En serrant les deux mains, on zoom, en les écartant on recule.

R2D2, le tracker de visiteurs.

Ce module placé dans le Raptor II (ou dans tout autre vitrine) sait combien de visites il a reçu, combien de gens ont joué et combien de temps ils sont restés. Statistiques journalières. Basé sur un balayage IR ce système préserve totalement l’anonymat des visiteurs. #raptor #raptor2 #raptordisplay #raptorshowcase #raptorwindow #displaynoglass #displaydisappear #displaywithoutglass #detectiondisplay #hublotdisplay #vitrineraptor #vitrinesansverre #hublot #dietlin #xdietlin #xavierdietlin #baselworld #hublotraptor #vitrinehublot #watchonista

#raptor #raptor2 #raptordisplay #raptorshowcase #raptorwindow #displaynoglass #displaydisappear #displaywithoutglass #detectiondisplay #hublotdisplay #vitrineraptor #vitrinesansverre #hublot #dietlin #xdietlin #xavierdietlin #baselworld #hublotraptor #vitrinehublot #watchonista#raptor #raptor2 #raptordisplay #raptorshowcase #raptorwindow #displaynoglass #displaydisappear #displaywithoutglass #detectiondisplay #hublotdisplay #vitrineraptor #vitrinesansverre #hublot #dietlin #xdietlin #xavierdietlin #baselworld #hublotraptor #vitrinehublot #watchonista#raptor #raptor2 #raptordisplay #raptorshowcase #raptorwindow #displaynoglass #displaydisappear #displaywithoutglass #detectiondisplay #hublotdisplay #vitrineraptor #vitrinesansverre #hublot #dietlin #xdietlin #xavierdietlin #baselworld #hublotraptor #vitrinehublot #watchonista#raptor #raptor2 #raptordisplay #raptorshowcase #raptorwindow #displaynoglass #displaydisappear #displaywithoutglass #detectiondisplay #hublotdisplay #vitrineraptor #vitrinesansverre #hublot #dietlin #xdietlin #xavierdietlin #baselworld #hublotraptor #vitrinehublot #watchonista#raptor #raptor2 #raptordisplay #raptorshowcase #raptorwindow #displaynoglass #displaydisappear #displaywithoutglass #detectiondisplay #hublotdisplay #vitrineraptor #vitrinesansverre #hublot #dietlin #xdietlin #xavierdietlin #baselworld #hublotraptor #vitrinehublot #watchonista#raptor #raptor2 #raptordisplay #raptorshowcase #raptorwindow #displaynoglass #displaydisappear #displaywithoutglass #detectiondisplay #hublotdisplay #vitrineraptor #vitrinesansverre #hublot #dietlin #xdietlin #xavierdietlin #baselworld #hublotraptor #vitrinehublot #watchonista#raptor #raptor2 #raptordisplay #raptorshowcase #raptorwindow #displaynoglass #displaydisappear #displaywithoutglass #detectiondisplay #hublotdisplay #vitrineraptor #vitrinesansverre #hublot #dietlin #xdietlin #xavierdietlin #baselworld #hublotraptor #vitrinehublot #watchonista

All the products have been registered with and are protected by the Federal Intellectual Property Office (FIPO) and the European Patents Office (EPO).
All reproductions or copies are strictly forbidden. © Dietlin SA 2002-2019